ReThinking UX: Le site de l'iMAL (2019)

La recherche d'informations, et la facilité de navigation pour permettre de les collecter est une pierre angulaire de l'ère du numérique. Un échec sur ces points peut valoir la confusion, l'agaçement et l'abandon d'intérêt de l'utilisateur. La version 2019 du site de l'iMAL en est un exemple.

Préparation du RUX

On va commencer le quadrimestre pour un tour de montagne RUX.

RUX, ou Rethinking UX pour les néophytes, consiste à prendre une interface réalisée par d’autres, et la refaire à notre façon. On avait pour ça dû faire une vidéo, et un commentaire d’une personne qui essaie de naviguer dans l’interface d’origine. Dans ce cas, c’est le site de l’iMAL dont une personne proche a dû se soumettre au test. Voici mon commentaire sur Medium.

Premier jour: groupes et analyses

Formation des groupes

Formations des groupes. Je me retrouve avec Florian Bandin, Simon Polomé et Agathe Mazur. Une équipe qui, peut-être, entrera dans la légende de ce RUX particulier avec les conditions sanitaires actuelles.

On est venus armés de nos vidéos, on a vu les erreurs, et maintenant il faudra les vaincre en proposant mieux. Une activité majoritairement faite en groupe, mais pas mal d’éléments seront fait de notre côté, puis remis en commun, sauf le case study. Ca, c’est chacun le sien. Il faut voir le case study comme un journal intime: il n'a plus rien d'intime si on le met en commun avec celui des autres.

Découpage du site de l’iMAL (2019)

Première étape: mise en commun des analyses, puis en 5 lignes résumer les problèmes. Cela s’est fait en groupe.

Puis toute la classe s’est vue attribuer une page du site pour en identifier les éléments. Cela, par contre, était chacun pour soi.

J’ai eu la page Équipe, une page qui brille par… son absence d’éléments concrets.

Mockup de la page Équipe.

Top Tasks et tasks ordinaires

Recensement et priorisation

En équipe, nous avons défini ensemble, en quelques lignes, ce que fait l’iMAL afin de résumer cette structure et offrir une description qui puisse dès la première lecture présenter en quoi consiste l’iMAL et ce qu’il est possible d’y faire. Nous sommes parvenus à résumer par la phrase suivante :

iMAL: Centre créatif et artistique à Bruxelles, ouvert au public, et à vocation d’exposition et d’expérimentation sur les sujets de l’art, des médias et des nouvelles technologies. Le centre offre un accès à diverses infrastructures pour ses visiteurs ainsi que des conférences et ateliers.

S’ensuit ensuite le recensement d’une liste de tâches, de fonctions utiles pour l’utilisateur. Tous les groupes ont participé, ce qui nous a permis d’obtenir une liste assez conséquente.

Le Google Doc de la Liste de tâches.

Certaines tâches attirent plus l'œil de l’utilisateur que d’autres. Ces tâches sont donc naturellement à prioriser, ce qui a été fait par vote.

À la fin de ce vote, cinq tasks ont été retenues :

  1. Consulter la liste / S’inscrire à un atelier ;
  2. Location d’un espace au sein de l’iMAL ;
  3. Développer un projet avec l’iMAL / au FabLab / Résidence ;
  4. Informer l’utilisateur sur les derniers ateliers / Activités / expo / … ;
  5. Voir les tutoriels.

Réalisation de la Top Task du groupe

Il a été demandé à chaque groupe de choisir parmi l’une de ces tasks pour en définir la fonction, puis de suggérer des pistes afin de servir cette task et aider l’utilisateur à parvenir à son objectif.

Le nôtre, par exemple, a choisi “Informer l’utilisateur sur les derniers ateliers / activités / expo / etc.”. Les solutions que nous avons réfléchies en premières sont les suivantes :

"Donner un aperçu des dernières activités en cours (sur la semaine ou sur le mois) et peut-être proposer à l'utilisateur des événements susceptibles de l'intéresser d'après d'anciennes expositions vues ou auxquelles il a participé par le passé."

Screenshot des toptasks.

Après un échange avec Mr. Marchal, des problématiques sont apparues :

Nous sommes également arrivés à la conclusion que certaines fonctions sont redondantes, donc qu’il était possible d’en réunir plusieurs entre elles, et même d’en trouver de nouvelles pour affiner le système et répondre aux besoins de l’utilisateur.

Qu’est-ce que l’utilisateur va vouloir chercher et trouver le premier en arrivant sur le site ?

Audits et croquis

Un Audit des fonctions nous a été demandé. Chercher sur des sites similaires des fonctions susceptibles de nous être utile, et en faire leur analyse. Voici mon audit sur Google Drive, ou voici une archive de mon audit.

Echange avec Mr.Marchal à propos de nos trouvailles. S’ensuit une réunion par groupe pour trouver des nouvelles solutions et fonctionnalités. Cela s’est fait entre nous quatre, à la manière d’une interview.

Visionnage des croquis réalisés par la classe B2G1.

Il est nécessaire de penser aux personnes ayant des troubles de la vue. Prendre les contrastes de couleur en considération. Des outils tels que l’extension NoCoffee pour Google Chrome permettent de simuler un site perçu avec un problème d’acuité.

Après tout, le but de l’accessibilité est de fournir un traitement égal à tous, pas juste pour une majorité.

User Journey ou l'aventure de l'utilisateur

Consigne des User Journey.

Anticiper. Ce mot revient souvent. C'est prévoir, et réagir avant que les problèmes n'arrivent. L'anticipation fait la différence dans le monde des interfaces, qu'elles soient Web ou logicielles.

C'est le but d'un User Journey. L'utilisateur n'utilise pas une application sans raison, et le plus souvent, le contexte de l'utilisation et leur détails sont important pour nous aider à rendre l'application/site encore plus ergonomique dans ces scénarios.

Carte de voyage d'un User Journey

Quand on est à la place de l'utilisateur, qu'est-ce qui nous est utile? Qu'est-ce qui ne l'est pas? Que veut-on avoir sous la main quand on entre sur le site? Toutes ces questions trouvent leur réponse dans un User Journey. L'analyse des réactions de l'utilisateur avant, pendant et après l'utilisation de notre site ou application a un impact sur la méthode de développment.

Prototypes et prototyper

Le prototype final

Pour cette dernière étape, nous devons réaliser, individuellement, la tâche du site que nous avions choisie. J'ai choisi la participation à une conférence et acheter une place.

Cela commence, pour moi, avec la page évènements, avec la nouvelle fonction de tri pour ceux-ci, ainsi que la nouvelle et super utile fonction de recherche, pour faciliter la recherche d'un évènement en particulier. Si la fonction Recherche n'est pas nécessaire pour une visite de curiosité, elle l'est pour une visite ultérieure.

La page d'accueil

Bien que mon sujet choisi est en rapport avec les évnements, l'utilisateur devra toujours arriver sur la page d'accueil. Je dois donc également lui faire un lifting. Simplement fait, au vu que la majeure partie du site n'est pas dans la page d'accueil, mais sur toutes les autres. Il semble tout à fait correct de simplement mettre les nouveautés et les évènements à la une. Y est également inclue l'adresse du bâtiment de l'iMAL, car cela semble être une très bonne information à avoir sous la main.

Le site de l'iMAL est un site qu'il faut apprendre à connaître. Il faut le visiter pour user de ses fonctionnalités, mais la page d'accueil permet de voir ce qu'il y a de nouveau rapidement, pourvu qu'on le visite à intervalles réguliers.

Page d'accueil du nouveau site

Les évènements

Les évènements sont triés en liste, avec le plus proche en date en premier. Il est possible de changer cette sélection de tri, qui persiste jusqu'à fermeture du PC.

La page d'évèenements, avec la sélection par catégorie intéressée.

Il est également possible de faire une recherche en cliquant sur la loupe, en haut à gauche. Ce faisant, une recherche par mot-clé est possible.

La page évènements lorsque la fonction Recherche est utilisée.

Les évènements ont maintenant plus de place pour leur descriptions, une gallerie d'images pour voir ce que l'on peut en attendre, une carte avec l'addresse et un lien Google Maps pour générer automatiquement l'itinéraire. Inclut également le prix et un bouton pour réserver le billet. Sur la version PC, l'espace est arrangé pour ne pas surcharger les informations, avec les infos les plus pertinentes mises en avant.

Page d'un évènement

La billeterie

L'une des grandes additions est de pouvoir acheter un billet pour un évènement via le site, dans la limite des places disponibles. Après avoir sélectionné une conférence, l'utilisateur peut directement acheter un ou plusieurs billets pour cette conférence. Le billet est imprimable, ou possède un QR Code pour les achats spontanés.

Récapitulatif d'achat & nombre de billets

Dans tous les cas, un mail sera envoyé pour confirmer l'achat à l'adresse mail renseignée.

Page de paiement Popup de confirmation de paiement & d'envoi de mail

Vue générale du prototype

De gauche à droite et de haut en bas: La page d'accueil, la page d'évènements, la fonction recherche, une page d'évènement, la confirmation du nombre de billets, et le formulaire de paiement avec la popup de paiement confirmé. Vous pouvez également voir les photos du prototype ici.

Vue générale de la foncton.

Conclusion

Il est primordial de faire tester son site par les autres, des utilisateurs qui ne savent pas comment le site marche, pour voir si il est facile de s'y retrouver. Ce sont ces personnes qui sont les plus à même de nous dire ce qui ne va pas avec notre site Web.

Cet atelier nous a montré et démontré l'importance de faire un site pour répondre aux attentes des futurs utilisateurs plutôt que répondre à ceux du client. Si le client a eu une expérience positive lors de l'usage du site Web, il sera enclin à y revenir.

Note personnelle

Il faut cependant remarquer que les conditions sanitaires de 2020-2021 a empêché cet atelier d'être aussi productif et amusant que celui de l'année précédente, où les interactions étaient plus abondantes, fréquentes, et rentables, dû au fait que les retours soient spontanés.

Le RUX de mes partenaires

Alexis Fluzin

C'est moi!

Florian Bandin

Voir sa version

Agathe Mazur

Voir sa version

Simon Polomé

Voir sa version